Le Saviez-vous?


Des faits intéressants et stupéfiants sur l'humidité des murs. Il y a longtemps que la science s'intéresse aux systèmes électroniques pour l'assèchement des murs


Les bases scientifiques de la déshumidification électro-physique furent développées en 1806 par un physicien russe, le professeur Reuss. Il découvrit que dans un champ magnétique naturel ou artificiel, les molécules d'eau étaient attirées par le pôle négatif du champ. Depuis 1935, il existe de nombreux brevets couvrant diverses méthodes d'assèchement de murs et de constructions. à l'origine, des fils électriques étaient intégrés dans la maçonnerie et mis sous tension. Aujourd'hui le même effet est atteint plus simplement et de manière moins onéreuse grâce aux procédés usant les champs magnétiques comme le système EDS.


Des chiffres et des faits:

  • La surface couverte par les capillaires d'un caillou de la taille d'une noix peut atteindre 50 m2
  • La pression explosive du sel peut atteindre 2 tonnes par cm2
  • Plus les capillaires d'un mur sont étroits, plus haut le niveau atteint par l'eau. Dans un capillaire de 0,01 cm de diamètre, l'eau peut atteindre une hauteur de 14,8 cm.
  • Pour les matériaux de construction, l'humidité est indiquée en relation avec le poids brut (en % du poids) ou en relation avec le volume (en % du volume). Par exemple 1% d'humidité dans un mur de briques d'un poids de 1600kg représente 16 litres d'eau, et 12% représente 192 litres.
  • Un taux d'humidité de 12% réduit le taux d'isolation thermique de 20%.
  • En Allemagne EDS est reconnu pour ses efforts pour la protection des monuments historiques.
tunnel